VMworld Barcelona 2019 – General Session du mardi 5 novembre

Publié le 5 novembre 2019
scroll
general-session-2019_0_1
N’oubliez pas
de partager
cet article

VMware Vision

Et voilà, l’événement de l’année attendu par toute la communauté VMware Europe a commencé. Eh oui ! le VMworld est de retour à Barcelone pour une année riche en annonce et des évolutions produits.

Nous avons la chance cette année d’avoir pu envoyer une délégation d’une dizaine de personnes pour assister aux différentes sessions techniques et pouvoir échanger avec nos clients autour de leur problématique.

Comme chaque début du VMworld, la General Session animée par Pat Gelsinger (CEO VMware) présente la stratégie de VMware.

On reste sur la même vision, « Any Device, Any Application, Any Cloud »

Kubernetes : le lien entre Dev & Ops

Durant la keynote, Pat Gelsinger a invité sur scène Joe Beda (un des créateurs de Kubernetes, qui a rejoint récemment VMware lors du rachat de Heptio en 2018) afin de parler de la transformation autour des applications.

L’un des principaux défis aujourd’hui est de trouver le liant entre les développeurs et les IT Ops. Il est assez évident que Kubernetes va permettre ce rapprochement entre les différentes équipes techniques. C’est la couche magique entre les Dev et les Ops !

Durant cette présentation, VMware a fait l’annonce de VMware Tanzu (oui je sais, on était déjà au courant via le VMworld US, mais bon …).

Du coup, VMware Tanzu c’est quoi ?

VMware Tanzu est la nouvelle gamme de produits permettant la transformation vers les applications modernes.

Cette nouvelle gamme permet de couvrir le « Build » en se basant sur le catalogue d’applications déjà packagés de Bitnami, mais également sur les solutions de Pivotal et du framework Spring.

Pour la partie « Run », VMware PKS qui est déjà assez connu mais surtout le petit nouveau et l’une des grosses annonces : Project Pacific !

Projet Pacific : VMware se réinvente

Le projet Pacific est une réarchitecture de l’hyperviseur vSphere en y intégrant Kubernetes directement. Il s’agit d’une évolution majeure au niveau de l’hyperviseur.

Selon Joe Beda, les retours sont très prometteurs d’un point de vue performance de Kubernetes.

Projet Pacific est 30% plus rapide qu’une machine traditionnelle sous Linux, mais plus impressionnant 8% plus rapide qu’une instance Baremetal. Cela est dû à des optimisations et une empreinte faible permettant de maximiser les performances au niveau hardware.

Et la gestion, le Life Cycle Manager ?

VMware Tanzu Mission Control aura un rôle très important car il va permettre la gestion des clusters Kubernetes, le life cycle manager, la définition des politiques de sécurité…

Avec ces différentes annonces, on voit que VMware s’adapte pour répondre au mieux aux besoins des clients autours des Modern App et à la problématique du Multi-Cloud et Hybrid Cloud. Cette adapation se traduit par le rachat de sociétés spécialisées autour des solutions Kubernetes (Heptio) mais également autour d’un catalogue d’application riche (Bitnami)

D’autres annonces ?

Une des autres annonces qui m’a marqué est le support de VMware HCX sur Azure. Je rappelle que VMware HCX est la solution permettant de migrer facilement ces workload d’une infrastructure On Prem vers un cloud provider basé sur la stack SDDC de VMware.

Et la sécurité de mes Workloads ?

Là aussi, VMware a agrandi son portefeuille technique en y intégrant Carbon Black. La promesse répondre au différent challenge autour de la sécurité.