Tout ce que devez savoir sur l’étude Forrester Wave HCI 2020!

Publié le 6 août 2020
Léonardo COSCIA
Manager Practice VMware & Cloud, Metanext
Frédéric CHOMETTE
Directeur Solutions, Metanext
scroll
hci_2020
N’oubliez pas
de partager
cet article

Voilà déjà plus de 18 mois, nous avions partagé nos commentaires sur le Forrester Wave HCI. L’édition 2020 vient de paraître, toujours ausi riche et intéressant, et nous avons souhaité renouveler l’exercice car l’hyperconvergence est devenue aujourd’hui incontournable dans tous les projets d’évolution ou de refonte des infrastructures virtualisées.

Plantons le décor…

Tout d’abord revenons fin 2018 avec le graphique Forrester Wave HCI Q3 2018 afin de le remettre en mémoire.

Et maintenant la dernière version tout juste publiée.

Première impression à chaud …

A première vue, les changements concernant les « premiers de la classe » c-a-d Nutanix, VMware, Cisco et HPE sont mineures.

Cela nous a tout de suite surpris car le marché HCI a très fortement évolué ces 18 derniers mois notamment grâce à une adoption de plus en plus massive chez les clients pour héberger des charges et des applications critiques, avec des niveaux de service très élevés en termes de performance, de disponibilité et de résilience.

Alors ? Loin de nous l’idée de remettre en cause le travail réalisé par le Forrester, ce serait présomptueux, déplacé et finalement sans grand intérêt pour le lecteur.

Nous souhaitons simplement apporter un complément analyse et mettre en avant des axes de réflexion et d’évaluation peut être sous-estimés dans l’étude Forrester.

Si on parlait de la notation …

Par exemple, il est surprenant que les critères de notation ainsi que leur pondération soient 100% identiques à ceux de 2018 ! Etonnant pour un marché autant en évolution …

Nous ne ferons pas ici une analyse détaillée des notes, critère par critère, ce serait très fastidieux. Nous vous laissons ce plaisir !

Voici simplement une synthèse des notes avec les 4 mousquetaires déjà cités, plus NetApp qui propose, à notre humble avis, une solution HCI très prometteuse.

Tout d’abord, quelques commentaires sur certaines notes et là, nous commençons à voir certains sourcils se froncer, des yeux s’écarquiller, des soupirs profonds sortir … ! Tant mieux vive le débat, dans le respect et la sérénité bien sûr !.

Concernant le thème « Manageability and Ease of Operations », en effet pour Nutanix, la partie cycle de vie a toujours été présente mais côté VMware depuis la sortie de vSphere 7, une nouvelle fonctionnalité est introduite, vLCM (vSphere Life Cycle Manager), qui permet de gérer le cycle de vie des ESXi au niveau du microcode et des pilotes.

Ensuite, Forrester à tout à fait raison de souligner que la solution VMware VSAN fonctionne uniquement avec les hyperviseurs VMware. Maintenant, c’est un peu comme dire que « iOS ne fonctionne que sur Apple vs Android » !!!

Et de plus, avec la montée en puissance de AHV dans la stratégie de Nutanix, si les clients Nutanix choisissent de plus en plus AHV au détriment de VMware, finalement il s’agit de plus en plus d’une approche mono-hyperviseur, non ?

De même pour le domaine « Storage Functions », Nutanix a toujours été en avance mais il nous semble difficile de justifier un tel écart avec VMware (5,0 vs 3,7 respectivement) sur le critère avec le poids le plus lourd (30%) pour la partie Offering. VSAN 7 supporte NFS et propose un stockage persistant pour les conteneurs.

Enfin sur la parte Services, une nouvelle fois l’écart de note entre Nutanix et VMware est étonnant (5,0 vs 4,0). En France, le VMware PSO (au même titre que le Nutanix GSO !) est présent et très bien représenté par de nombreux partenaires … comme Metanext ! Bizarre.

Un mot des conteneurs et du Cloud …

Revenons sur les conteneurs. Ayant eu la chance de gérer récemment un Appel d’Offres sur les solutions Kubernetes multi-clusters, nous avons été très surpris de l’avancement de la solution Tanzu Kubernetes Grid et Tanzu Mission Control sur vSphere 7, avec déjà des retours d’expérience sur le marché. En toute transparence, nous n’avons pas vu ou lu autant de retour sur Nutanix Karbon.

A ce propos, où ce besoin de plus en plus récurrent chez les clients est-il pris en compte dans la notation ? Nous ne voyons pas vraiment une catégorie pertinente dans le tableau Offering.

Enfin, parlons de notre grand ami le Cloud, petit sujet mineur et sans importance chez les clients.

La phrase suivante nous a « interpellé » : « VMware Cloud on Amazon Web Services (AWS) hosts the same HCI stack that customers deploy on-premises. » C’est tout à fait vrai. Mais nos amis de Forrester ont « juste » oublié de citer Google, Azure, Oracle, IBM et OVHcloud qui proposent la stack complète SDDC de VMware pour déployer une solution en mode cloud hybride ou 100% cloud public.

Certes Nutanix propose aussi une solution de déploiement dans cloud public mais est-elle aussi « ouverte » sur le marché ?

A creuser …

Bref, nous avons le sentiment que l’analyse de Forrester manque d’une certaine profondeur sur les thèmes suivants :

  • Plate-forme « Production Ready » avec des niveaux de service élevés -performance, disponibilité, résilience)
  • Support et exploitation des environnements Kubernetes, en mode natif mais aussi cloud public (EKS, AKS, GKE, OpenShift, …)
  • Résilience et PRA / PCA (voir le rachat récent de Datrium par VMware)
  • Déploiement de la solution dans le Cloud Public en mode hubride ou à 100%
  • Automatisation (combien de projets VMware VRA/VRO vs Nutanix CALM ? un élément de réponse … https://www.businesswire.com/news/home/20200730005328/en/VMware-Ranked-No.-1-Worldwide-Automation-Configuration

Faire confiance à une solution HCI pour les applications critiques est de plus en plus fréquent mais c’est un choix fort et engageant pour plusieurs années.

Par conséquent, la capacité à délivrer les fonctionnalités tant attendues et nécessaires dans les temps et à faire évoluer la solution est primordiale ! Une feuille de route riche c’est bien, mais encore faut-il avoir les moyens de ses ambitions. C’est un enjeu majeur pour les clients dans le processus de décision pour les clients.

Encore et toujours une histoire d’argent …

A ce titre, nous proposon de jeter un œil sur les résultats financiers des principaux protagonistes sur 1 an (chiffres IDC) pour la vente de solutions HCI logicielles (choix stratégique de Nutanix il y a 2 ans) qui mettent en évidence une croissance des parts de marché pour VMware et HPE (malgré les pressions sur la R&D Simplivity), contrairement à Nutanix et Cisco ! C’est la stricte réponse du marché.

https://www.crn.com.au/news/nutanix-vmware-battle-for-hci-software-market-share-lead-549810

Pour finir, HCI 2.0 …

En conclusion, nous souhaitons dire un dernier mot sur le besoin de flexibilité des plates-formes HCI pour « embrasser » un périmètre d’applications de plus en plus diversifié avec des besoins et des contraintes très différents (ex : VDI, base de données, K8s, …).

Et la solution NetApp HCI basée sur une approche dite « désagrégée » est très intéressante. Avec ses 2 couches elle propose beaucoup de souplesse et d’adaptabilité. Cette architecture n’est pas une exclusivité NetApp, loin de là, mais NetApp dispose de la force de frappe en R&D et de la visibilité sur le marché pour la rendre très intéressante.

Et dans la même veine, les solutions composables comme HPE Synergy, Liqid ou DriveScale méritent notre attention. Mais c’est une autre histoire …

PS

Si vous avez encore un peu de temps, quelques références autour de vSAN:

https://blogs.vmware.com/vsphere/2020/04/vsphere-7-patching-lifecycle-management.html

https://docs.vmware.com/en/VMware-vSphere/7.0/com.vmware.vsphere-lifecycle-manager.doc/GUID-46CC2BE8-C2EC-4535-A8C8-5E6AD04A62AB.html

https://www.virtualizationhowto.com/2020/03/vmware-vsan-7-0-new-features-and-capabilities/

https://blogs.vmware.com/virtualblocks/2020/03/10/announcing-vsan-7/