Retour sur la ZertoCONF 2019

Publié le 9 décembre 2019
Frédéric CHOMETTE
Directeur Solutions, Metanext
scroll
zertoconf_2019_0
N’oubliez pas
de partager
cet article

En tant que partenaire de Zerto depuis plusieurs années, METANEXT était présent lors de la 3e ZertoCONF le 19 Novembre, en présence de 50 personnes environ.

Zerto en 2019 : quelques chiffres clés

En introduction Gonzague Dupont, Directeur de Zerto France, a rappelé que Zero a été créé en 2010, avec 8000 clients dans le monde aujourd’hui, et 700 salariés.

En France, l’équipe s’est renforcée avec 10 personnes, et des partenaires comme AntemetA, OVHcloud et Exagrid., sachant que le modèle de vente est 100% indirect.

Gonzague a rappelé les principaux cas d’usage de Zerto : PRA, DRaaS (Cloud), Conformité (rapport ISO27001, SOX, …), Migration « Lift and Shift » et la Sécurité (Ransomware)

Garantir la résilience de l’entreprise

Dans le contexte des défis de la transformation informatique, la transition vers la disponibilité continue est un enjeu majeur pour garantir la résilience de l’entreprise.

A ce titre, le Ransomware est une réalité pour un nombre croissant d’entreprises comme le montre une étude récente de l’IDC.

Il est donc nécessaire de développer la cyber-résilience c-a-d la capacité à assurer la préparation, la réponse et la reprise en cas de cyber-attaque.

Mais les solutions « classiques » ne sont généralement pas en ligne avec ces exigences car une reprise de l’activité en plusieurs heures, voire en plusieurs jours risque de mettre en question la survie même de l’entreprise.

Se préparer à répondre

Samuel Mottet (System Engineer) souligne qu’il faut idéalement développer une pratique d’excellence en 5 étapes telle que promue par le NSIT.

Les recommandations sont les suivantes

  • Veiller à la formation continue des utilisateurs / administrateurs
  • Toujours avoir conscience de la vulnérabilité de l’entreprise
  • Tester les plans de reprise et valider les RPO/RTO
  • Confier la maîtrise du processus à plusieurs personnes
  • Tirer parti de l’expertise des tiers (retour d’expérience sur les attaques)
  • Toujours chercher des opportunités d’amélioration

Et l’une des clés est bien de tester, tester et encore tester !

Zerto CDP (Continuous Data Protection), une solution pertinente

Les enjeux du processus de reprise standard sont les suivants :

  • Perte d’informations (24h) (RPO)
  • Maintenance de la plate-forme
  • Incohérence des données après la reprise (cohérence inter-applications)

Impact du support sur le RTO (ex : performance de la bande, bande perdue ou endommagée)

En réponse, Zerto propose une approché basée sur la protection continue des données avec les caractéristiques principales suivantes :

  • RPO / RTO minimalistes
  • Aucun agent sur les serveurs
  • Aucun besoin des clichés proposés par le stockage
  • Déploiement On Premise et MultiCloud

Le journal géré par Zerto offre beaucoup de souplesse dans le cadre d’une reprise

  • Choix du PIT (Point-In-Time) pertinent : depuis quelques secondes en arrière à plusieurs années
  • Périmètre de reprise variable avec 1 à N fichiers ou VMs
  • Cohérence inter-VMs pour l’ensemble des composants d’un même ensemble applicatif

L’un des points majeurs est la capacité de restaurer un périmètre applicatif complet et cohérent. 

Maintenant il est temps de voir comment les clients de Zerto ont mis en œuvre la solution !

Retour d’expérience Derichebourg

Julien Villedieu, Ingénieur Systèmes & Réseaux, précise que Derichebourg est un acteur international majeur dans la protection de l’environnement avec le recyclage des métaux et les services aux entreprises

L’infrastructure IT est répartie sur 2 sites principaux (datacenters Derichebourg) en mode PRA croisé (1 DC pour l’activité Environnement et 1 DC pour l’activité Multi-Services) avec un 3e site externalisé.

La solution Zerto est déployée sur le périmètre Windows

Depuis 2007, Derichebourg avait mis en place une réplication basée sur les outils natifs (ex : SQL Server AlwaysOn) et les fonctions de réplication du stockage.

La bascule complète demandait alors 3 jours.

Il y a 3 ans, la décision a été prise de considérer une solution logicielle universelle et agnostique, avec pour objectif une bascule totale en moins de 4 heures, une granularité de bascule à l’application et un tableau de bord de suivi et de contrôle simple et lisible.

Par conséquent, la solution Zerto a été déployée sur le périmètre Windows, soit un périmètre de 110 applications hébergées sur 160 VMs en Septembre 2019.

Le bilan est avant tout une très grande simplicité au quotidien.

La bascule d’une application se fait en 3 minutes et plusieurs bascules de datacenter ont déjà été réalisés pour des besoins de maintenance.

AntemetA : un intégrateur heureux !

Samuel Berthollier, Business Line Manager, souligne qu’AntemetA est spécialisé dans les solutions d’infrastructure, créé en 1995, avec aujourd’hui plus de 1000 clients en France, pour un CA de 91M€ CA (dont 21M€ dans Cloud) et 260 salariés.

Son périmètre d’intervention concerne l’Audit, le Conseil, l’Intégration et l’Exploitation On Premise et dans le Cloud.

Le choix de Zerto par AntemetA a été dicté par les critères suivants :

  • L’image de sérieux sur le marché
  • La recherche constante de qualité de service
  • La sécurisation sans faille de ses clients finaux
  • Le respect de la réglementation
  • La souveraineté des données
  • La protection de la propriété intellectuelle

Pour AntemetA, les bénéfices de Zerto sont les suivants :

Et la meilleure façon de le démontrer est de réaliser un POC !

AntemetA a mis en œuvre Zerto notamment pour un organisme bancaire en France, dans le contexte suivant :

  • Migration de 4000 VMs Hyper-V vers VMware
  • Lotissement donc besoin d’automatisation par script
  • Temps d’interruption minimal
  • Changement de l’@IP à destination
  • Seulement 8 jours de prestation !
  • Mode CDP avec retour arrière immédiat en cas de problème pendant la migration

Cuisine Schmidt : faire face à la dure réalité !

Thomas Zaepffel (Infrastructure Manager) indique que Cuisine Schmidt, spécialiste du “sur-mesure“, est le 1er fabricant français et le 5e eu Europe, avec 1500 salariés et 6 sites de production

La chaîne de production est sans stock (sur-mesure !) implique que l’arrêt d’un serveur provoque l’arrêt de l’atelier dans les 30 minutes et l’arrêt total de l’usine sous 4 heures !

L’infrastructure IT est répartie sur 2 datacenters situés à 20 km de distance l’un de l’autre. Elle repose sur 50 socles sous VMware, soit 750 VMs dont 150 dédiés au processus de commande et de fabrication. Ces VMs hébergent environ 3500 bases de données.

La stratégie de Cuisine Schmidt est le Cloud hybride avec Azure et des fournisseurs de Cloud privés.

En 2017, la résilience reposait sur la fonctionnalité VMware SRM avec un RPO de 2 heures.

La solution Zerto a été étudiée via un POC fin 2017 et les bénéfices suivants ont été mis en avant :

  • Aucun agent à déployer
  • Cohérence des données via le VPG (Groupe de protection)
  • Journalisation avec un RPO proche de 0
  • Solution simple à administrer et exploiter
  • Compression pour les liens inter-sites (taux de 75% constaté)

Zerto a été déployé avec 15 licences puis 50 licences en 2018 et en 2019.

Le bilan du retour d’expérience depuis début 2018 est le suivant

  • 4 montées de version réalisées en toute autonomie
  • Bascule possible d’une seule VM au sein d’un même VPG
  • Qualité du support
  • RPO moyen : 4 secondes !
  • Etude de la fonction de sauvegarde disponible depuis la version 7.0

Lors de l’été 2019 une bascule des serveurs a été réalisée dans le cadre d’un exercice planifié.

Et en octobre 2019 un incident majeur sur le stockage à imposer la bascule d’un serveur réalisée en moins de 7 minutes sur le second site. CQFD.

Après ces retours d’expérience, dans un monde de plus en plus attiré par le cloud hybride, il est temps de détailler la proposition de valeur de Zerto dans le Cloud.

Comment éviter les pièges du Cloud ?

L’intervention en anglais de Gijsbert Janssen von Doorn du Marketing Zerto, commence par rappeler qu’en 2021, 75 des entreprises grandes et moyennes auront une stratégie multi-cloud.

Pour mener à bien, une telle stratégie, les principaux pièges à éviter sont les suivants :

En entrant dans les détails:

CyberSécurité

  • Prolifération et expansion du shadow IT
  • Brèches de sécurité chez le fournisseur
  • Gestion et contrôle des accès pour les utilisateurs

Coût & Ressources

  • Prise en compte des coûts de sortie (notamment réseau)
  • Modèle de prix et de facturation complexe et versatile

Performance

  • Différences ajeures d’architectrue entre les différents fournisseurs
  • Ecarts en function des regions
  • Niveaux de services

Gouvernance

  • Contrôle de la souveraineté des données (RGPD)
  • Usage inefficace et sans contrôle (shadow IT)
  • Verrouilage par le fournisseur

L’objectif de Zerto est de proposer une approche simple, décrite comme suit…

… basée sur une plateforme unique Multi-Cloud et Cloud Hybride…

… avec une visibilité totale sur l’usage des ressources (processeur, mémoire, stockage) au travers d’une interface unique.

Principes de Continuous Data Replication avec Zerto

Le schéma ci-dessous décrit les principes de réplication de Zerto dans un environnement VMware On-Premise.

  • ZVM : VM de contrôle sur chaque site, en relations avec vCenter
  • VRA : VM sur chaque socle en charge de la réplication des données

La déclinaison de l’architecture Zerto avec Azure …

… et AWS.

Adoption de Zerto par les fournisseurs de services DRaaS

En conclusion de cette ZertoCONF 2019, Zerto souligne que les études Gartner et Forrester démontrent que l’immense majorité des fournisseurs de services DRaaS fait confiance à Zerto pour assurer la résilience de leur solution.

La raison principale de ce succès tient dans l’approche One Platform.

Rendez-vous en 2020 !