OVHcloud Cloud Public

Publié le 30 décembre 2019
Medhi TAOUINET
scroll
ovh-cloud-public-1_0
N’oubliez pas
de partager
cet article

Retour sur la session de formation OVHcloud ‘Public Cloud’

En tant qu’Advanced Partner, Metanext a participé dans les locaux d’OVHcloud, le 3 décembre, à une session de formation sur le thème ‘Public Cloud’ en présence de 20 personnes environ.

Où en est OVHcloud en 2019 ?

‘OVH’ est récemment devenu ‘OVHcloud’, annonce faite lors de l’OVHCloudSummit en octobre 2019. OVHcloud est aujourd’hui le leader européen du cloud computing.

Acteur international et alternatif de qualité, OVHcloud est reconnu pour ses solutions économiques et performantes sur les serveurs dédiés, le hosted private cloud et le cloud public mais aussi et historiquement sur l’hébergement des sites Web et la messagerie.

Fort de son histoire de plus de 20 ans, le groupe dispose de 30 datacenters répartis sur 4 continents.

Fabricant de ses propres serveurs et constructeur de ses propres datacenters, OVHcloud déploie aussi à l’échelle mondiale son propre réseau fibré.

OVHcloud totalise aujourd’hui 1 300 000 clients, parmi lesquels 14 des 40 sociétés du CAC 40 et 35 des 100 plus gros sites de e-commerce français.

Un cloud provider, mais avec quelles valeurs ?

Avant d’entrer dans le cœur du sujet, examinons les valeurs de ce Cloud provider.

OVHcloud affiche clairement ses valeurs, le SMART Cloud ! Cela nous fait penser naturellement au fameux Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporellement défini, mais non ! Même si la portée de l’acronyme n’en est pas moindre.

  • Simple. Oui ! La simplicité est chère à OVHcloud.
  • Multi-local. Qui souligne la présence d’OVHcloud partour dans le monde (France, Royaume-Uni, Allemagne, Canada, US, Singapour, Australie).
  • Accessible. Qui désigne la volonté de la mise à disposition au plus grand nombre.
  • Reversible. Grâce à l’usage systématique des standards du marché dans le catalogue de services (ex : VMware, OpenStack)
  • Transparent. OVHcloud est proche de ses clients et a le souci de ne pas induire de coûts cachés dans son modèle.

Il est important de noter que la filiale OVHcloud aux Etats-Unis, pour des raisons légales, est une entité à part d’OVHcloud.

Et dans ce sens, OVHcloud a cette qualité (en tant que Cloud Provider européen) de ne pas être soumis aux mêmes problématiques de confidentialités que l’on reproche aux fournisseurs américains.

Le choix du standard OpenStack comme base technologique pour le cloud public

Le Cloud Public d’OVHcloud est basé sur OpenStack depuis 2012, dont les principaux atouts sont les suivants :

  • Maturité de l’utilisation
  • Interopérabilité
  • Facilité d’hybridation avec une API unique
  • Large communauté 

Les caractéristiques de la stack technologique OpenStack en font aujourd’hui un Standard solide sur lequel OVHcloud s’appuie pour développer sa gamme de produits et de services pour le Cloud Public.

OVHcloud maitrise donc totalement cette stack technique : les certifications OpenStack Certified, en 2015, ainsi qu’OpenStack Powered, en 2016, en attestent.

OVHcloud procède à des montées de versions de sa plateforme tous les 6 mois environ, la dernière version, « Train », datant d’octobre 2019.

L’approche d’OVHcloud par rapport à la mise à niveau de la plateforme de Cloud Public étant l’industrialisation massive avec éventuellement des sauts de versions (ex : Newton à Queens). A ce propos, certaines briques pouvant être dans des versions différentes.

Comment s’organise l’utilisation de la plateforme ? 3 principes

« Pay-as-you-go » : Les ressources « à la demande » sont sans engagement, avec suppression de la ressource à tout moment et donc, arrêt de la facturation.

  • Le paiement est horaire ou mensuel, avec 50% de réduction dans le second cas.
  • Pas de coûts supplémentaires pour entre les régions dans un même projet
  • L’instance doit être supprimée pour arrêter la facturation
  • Le trafic réseau sortant est facturé uniquement pour le service de stockage objet

Une segmentation par projet : Pour simplifier la gestion, les déploiements sont à compartimenter par projet

Une facturation simple : Une seule facture par projet. Cette facture est envoyée au début de chaque mois pour le mois précédent.

Quels sont les services disponibles sur la plateforme ?  7 familles

Compute

  • Guaranted Resources : Instances de machines virtuelles (ressources dédiées).
    • SLA = 99,999%
  • Sandbox : Instances de machines virtuelles à tarif préférentiel (ressources partagées) idéales pour environnements non-production
    • SLA = 99,95%
  • GPU : Instances machines virtuelles avec processeurs graphiques (NVIDIA Tesla V100), idéales pour les cas d’usages de calculs massivement parallélisés
    • SLA = 99,999%
  • IOPS : Instances machines virtuelles avec accès direct aux cartes NVMe (via PCI Passthrough), idéales pour bases de données ou applications big data

Network

  • Private Network : Déploiement de réseaux privés via le ‘Vrack’
  • Floating IP : Permet de déplacer l’IP publique d’une instance à une autre
  • Virtual router
  • Load Balancer
  • Anti-DDoS : Protection anti-DDoS permanente sur l’ensemble des ressources (natif)

Storage

  • Block Storage : Volumes de stockage en mode bloc utilisables comme des disques (Standard ou High Speed), avec protection de type RF-3
  • Object Storage : Stockage à la demande accessible par API, avec protection Erasure Coding
  • File Storage : Aucune offre native
  • Cloud Archive : Pour l’archivage des données à long terme, accessible par les protocoles standard, avec protection Erasure Coding, et accès entre 10 min et 12 heures
  • Instance Backup : Service de sauvegarde, notamment avec CommVault
  • Volume Snapshot : Cliché des volumes “block storage”

Management Interfaces

  • Horizon : Interface graphique de management native d’OpenStack
  • Remote control : Accès aux instances via console KVM
  • OpenStack API
  • OpenStack CLI

Project management

  • Users & Roles Management
  • Quota and region management : Gestion des quotas et des régions accessibles par projet
  • Billing control : Gestion de la facturation (budget, alertes, estimations)

Orchestration and industrialization

  • Managed Kubernetes Service
  • Private image Catalog : Catalogue privé pour maintenir et personnaliser ses images cloud
  • Public image catalog : Catalogue public d’images cloud (géré par OVHcloud)
  • Workflow Management : Automatisation des tâches sur les ressources cloud
  • OpenStack Orchestration : Modélisation et déploiement d’infrastructure as code
  • Managed Private registry : Dépôt de briques logicielles (images dockers, charts Helm)

Data Analytics

  • Analytics data Platform : Déploiement de Cluster big data Hadoop.
  • Data Collector : Collecte et réplication des données en temps réel avec Apache Kafka..
  • Data Compute : Déploiement de cluster Apache Spark.
  • NVIDIA NGC plateform : Conteneurs accélérés par GPU, idéal pour IA et HPC.
  • Machine Learning : Conception et déploiement de modèles Machine Learning

Quelques cas d’usage…

  • Les infrastructure Web Apps redondantes
  • Environnement de test (Canary testing)
  • Burst pour les plateformes e-commerce, en complément des serveurs dédiés
  • Le Multi-Cloud (de plus en plus) avec des POP vers AWS (DirectConnect), Azure (ExpressRoute), InterCloud, .., par exemple pour les services de type CDN
  • Plus de 225 Po de stockage SWIFT (Object Storage) pour les données de satellites (+60To chaque jour !)

En conclusion, une anecdote ! Comment sont rackés les serveurs chez OVHcloud ?

Aujourd’hui, le Cloud Public d’OVHcloud, c’est :

  • Plus de 300 000 instances
  • Des références qui rassurent (Paypal, Walmart, NASA, CERN…)
  • Des certifications (HDS 1,2,3,4,6 – ISO 27001 – SOC – CSA)
  • De la migration vers le cloud !
  • Du DevOps et de l’intégration continue
  • De l’intelligence artificielle et « data driven business »
  • De l’Infra as Code “pay as you go”
  • Un rapport prix/performance attrayant : en moyenne -70% versus AWS et -50% versus GCP

Habituellement les serveurs au sein des Datacenters sont rackés dans des armoires verticales.

Chez OVHcloud, les racks des serveurs sont disposés horizontalement et empilés dans les datacenters !